Aller au contenu

18. De Praiano au couvent de San Domenico

Vettica di Praiano – Couvent de San Domenico – Colle La Serra – Praiano

Durée : 3,7 km

Temps de trajet : 3h 30′

Itinéraire – De durée moyenne avec un dénivelé d’environ 350 mètres. Fond en battue alternant avec marches en pierre ou roche vive. Facile à voyager.

Approche – Départ et arrivée près de l’église de Santa Maria di Costantinopoli entre Praiano et son hameau Vettica Maggiore. Bonne disponibilité de stationnement. Accessible en bus depuis Salerne ou Amalfi et depuis Sorrente ou Positano.

Logistique – Arrivée et départ de Praiano, accessible à la fois de Salerne / Amalfi et de Naples / Sorrento / Positano, en voiture ou en transports en commun.

Points de ravitaillement – Seule une fontaine le long des marches qui relie le chemin au Chemin des Dieux (en montant, à droite). Restaurants, bars et magasins d’alimentation Praiano et Vettica.

Depuis le parking face à l’église de la Madonna di Costantinopoli, un escalier mène au virage sous-jacent de la route. Suite à cela, après quelques mètres, vous atteignez une fourche où vous tournez à droite, presque dans la direction opposée à celle d’origine. Au bout d’un moment, la route devient piétonne et pénètre dans l’agglomération.

Continuer jusqu’aux dernières maisons, où la rue tourne à droite à angle droit. Après un court tronçon plat, vous arrivez au début d’un escalier près d’une fontaine.

Ici commence la montée vers le couvent de San Domenico (voir description) qui peut être atteint en moins d’une heure, en surmontant un dénivelé d’environ 200 mètres.

Laissant le couvent sur la droite, le chemin continue avec un parcours assez raide, exploitant, par moments, les vires formées par le rocher. En chemin, vous passez également devant une petite arche naturelle, véritable fenêtre dans la roche.

De petits arrêts, pas seulement pour reprendre son souffle, permettent la vue sur le panorama rendu encore plus suggestif par la raideur du chemin qui donne l’impression d’être dans les airs. Après plusieurs virages en épingle à cheveux, l’itinéraire devient plus facile et à travers différentes sections en escalier, vous atteignez la variante inférieure du Sentier des Dieux (550 m). Ici, vous tournez à droite et continuez jusqu’à un escalier qui monte à gauche. Dans les environs immédiats, il y a une fontaine à boire. Suivre le chemin muletier au-delà des marches et descendre en pente douce vers Praiano. Vous traversez un tronçon caractérisé par les terrasses typiques de la côte, ici principalement cultivées d’oliviers, jusqu’à atteindre un réservoir d’eau.

Un peu plus loin, le sentier vire à gauche en contournant la crête ; après encore deux cents mètres prendre l’escalier qui descend à droite en passant sous un bâtiment. Une fois sur la route, continuer à droite, en descente. Après la courbe, nous trouvons la petite église de la Madonna di Costantinopoli.

Santa Maria a Castro – L’église, avec le couvent San Domenico attenant, est située à une altitude de 364 m, à mi-chemin entre la ville et le Chemin des Dieux ci-dessus. Les premières nouvelles remontent à 1599. Dans l’église une fresque représentant la Madonna delle Grazie fait l’objet de la vénération de la population locale. Notez la suggestive Luminaria di San Domenico qui se tient les quatre premiers jours d’août. Au crépuscule, l’ancienne tradition d’éclairer toute la crête avec des torches se poursuit jusqu’à l’église de San Gennaro. Le spectacle, très suggestif, a pour origine un rêve de la mère de San Domenico, encore enceinte : un chien qui, une torche entre les dents, a mis le feu au monde entier ; le chien représentait Domenico, le futur fondateur de l’ordre homonyme, et la torche était un symbole de la parole divine.

18. De Praiano au couvent de San Domenico

Laisser un commentaire